01 55 28 01 40 2 Bd Jules Ferry - 75011 Paris Mardi au Samedi 10h - 13h / 14h - 18h DEVIS GRATUIT

Bien choisir mon parquet : les critères de choix

photo de moquette en dalle de la marque forbo
Comment bien choisir sa moquette ?
24/08/2018
photo de parquet massif de la marque Udirev
Quel parquet choisir, pour quel effet ?
24/08/2018

Bien choisir mon parquet : les critères de choix

pose de parquet

pose de parquet

Tout le monde ne peut pas être expert en parquet, c’est pourquoi lesrevetementsparisiens.com vous propose ce guide pratique pour vous y retrouver ! Quelle est la différence entre un parquet massif et un parquet contrecollé ? Qu’est ce qu’un sol stratifié ? Qu’appelle-t-on exactement un parquet flottant ?
Lesrevetementsparisiens.com répond à toutes vos interrogations, et compile pour vous les inconvénients et les avantages de chaque type de parquet.

 

Définitions


 

Parquet massif

La mention parquet massif indique que les lames de parquet sont composées à 100 % de pur bois. Les lames sont découpées dans la partie la plus noble du bois sur toute son épaisseur.

Les lames de parquet massif ont une épaisseur comprise entre 10 mm et 24 mm. Plus la lame est épaisse, plus le parquet est haut-de-gamme, plus il est cher ; mais plus également il est rentable, car cela signifie qu’on peut le poncer et le rénover à loisirs.

Selon les souhaits du client, le parquet massif peut être vendu brut ou pré-poncé pour être fini à même le chantier, cependant la plupart des parquets massifs sortent d’usine avec une finition.

Parquet contrecollé

Le parquet contrecollé est composé de plusieurs épaisseurs de bois différentes (généralement 3) apportant chacune ses propres qualités. Le parement représente la première couche et est constitué de bois à 100 % avec une épaisseur variable. On estime qu’une épaisseur de 3,4 mm est gage de très bonne qualité.

Les deux autres couches (l’âme et le contrebalancement) sont constituées de bois aggloméré et de résineux, les rendant plus souple pour absorber les tensions et stabiliser l’ensemble.

Le parquet contrecollé est généralement proposé en finition vitrifiée pour un meilleur entretien.

Parquet stratifié

Le sol stratifié n’est pas à proprement parlé un parquet car il n’est pas du tout composé de bois, mais de résines et de fibres, ce qui en fait un revêtement de moindre qualité.

Néanmoins pour un usage à moyen terme, il peut tout à fait être employé dans les pièces les moins passantes de la maison. D’autant qu’il existe des stratifiés imitant parfaitement le veinage du bois !

Parquet flottant

Le terme de parquet flottant indique en réalité une technique de pose de parquet. A savoir qu’il s’agit souvent d’un type de pose simplifié, ne nécessitant pas obligatoirement l’intervention d’un artisan, puisqu’il peut être clipsable.

A noter que lorsqu’on parle de parquets flottants, il s’agit toujours de parquets contrecollés, cette technique de pose n’étant pas adaptée à du parquet massif.

 

Avantages et inconvénients


 

Le choix d’un parquet doit se faire en fonction de plusieurs critères qu’il est nécessaire d’avoir définis préalablement.

Le premier de ces critères est souvent l’esthétique : quelle ambiance est-ce que je souhaite donner à ma pièce, au regard du mobilier que je possède et du style que j’ai envie d’imprimer à mon intérieur. Différents éléments de choix entre en jeu : la teinte, l’essence, la largeur de lame et le motif.

Le type de pose est également important : souhaitez-vous faire appel ou non à un artisan ?

De même que l’entretien du parquet : quel temps suis-je prêt à investir dans cet entretien ?

Il est également essentiel de définir l’utilisation que vous allez faire de votre parquet : est-ce un parquet que vous souhaitez placer dans un couloir, une chambre ou une salle de bain ? En fonction de son emploi, vous choisirez un modèle plus ou moins solide, résistant à l’eau ou non. Par ailleurs, selon son essence, le bois offrira différentes propriétés particulières.

Enfin, le prix va évidemment conditionner votre choix. Définissez un budget, et réfléchissez à l’investissement que vous souhaitez faire et à son amortissement sur le long terme, car tous les parquets ne présentent pas les mêmes qualités d’usure à l’épreuve du temps.

Pour vous aider à faire votre choix par rapport aux critères indiqués ci-dessus, lesrevetementsparisiens.com vous propose deux tableaux récapitulatifs.

 

Laisser un commentaire